IN LEEDS – retour sur la première

Back from Leeds -Leeds et son gigantesque 29th LIFF.

LIFF29

Alors, autant l’écrire d’entée de jeu, au vu de leurs dates, les 14 et 18 novembre, bon. Les projections du film furent étranges. Le cœur n’y était qu’à moitié, et ces journées supposément festives se sont, de ce fait, avérées pour le moins bizarres (divers « Ça pète à Saint-Denis; ça va, toi ? » accompagnant d’autres « Alors alors, cette première ? »)…

Cela étant, lesdites projections ont éclairé cette ténébreuse semaine d’une lueur certes discrète mais néanmoins présente : le film a plu. Et même carrément plu, avec ça !

brllnc

James, Maia, Claire et Cyril m’accompagnaient, pour présenter notre bébé-ciné à son tout premier public officiel (l’équipe ne comptant hélas, à ce niveau, que pour du beurre).

A_team

Donc. « Le film a plu », écris-je.

De fait, et comme je le dis dans cette bavarde interview, la grande surprise de cette aventure UK aura été la découverte (sincère) du potentiel fédérateur, et populaire, de notre film. Le bouillonnant (et adorable) Martin Grund, programmateur du Fanomenon, tout aussi surpris que nous l’étions, résume ainsi la chose : « Faire venir du monde en salle va être difficile. It’s a hard sell, parce que sur le papier, ça a l’air d’un film de niche… Sauf que voilà, une fois dans la salle, les gens adorent, visiblement. »

Martin+Marc

Le « score-aux-votes » final de The Open culmine ainsi à 4.19 étoiles (sur 5), au sein d’un festival dont les spectateurs -dixit les organisateurs- ont la dent dure et la critique aisée.

fb2

Bref, l’expérience fut merveilleuse, du fait notamment de retours -via messages et autres tweets, divers et variés, mais également live- aussi touchants qu’agréables (pour la première fois, moi le réa méchant […ou méchant ou trop conceptuel, en fait], je fais pleurer des gens ! Et ma foi, j’en suis ravi…) ; pour ne pas dire surréalistes (qu’un ex-ingé son vienne me féliciter pour le travail de Romain, passe encore ; qu’un spécialiste des objectifs cinéma s’imagine que l’on a shooté la bête avec une caméra démentielle et des lentilles Panavision [et qu’il déplore de ce fait une image « trop propre »…], bon, ça devient carrément chelou).

The Open plaît, donc. Ho que c’est cool. Son propos est compris -ce qui reste, bien évidemment, le principal-, et si l’on en croit l’essentiel des retours glanés post-projections, tous s’accordent à louer images, zique… et surtout cast.

bckts

La semaine -la partie UK de notre semaine, tout du moins- s’est donc avérée excellente ; garnie d’heureuses découvertes (Nina Forever, très malin et joliment troussé, Bone Tomahawk, étonnamment indolent et pourtant efficace, ou les excellents et barrés Liza, The Fox-fairy et Men & Chicken) ainsi que, bon, de quelques déceptions (le soporifique et surévalué The Assassin, ou le Tag de Sono Sion, shooté n’importe comment), il faut bien l’avouer.

bar

Et puis surtout, surtout ; apparaissaient ponctuellement, à droite à gauche, au hasard des séances, des gens désireux de causer The Open… (Comme quoi avoir la gueule de John Lennon est un véritable atout professionnel : tous me reconnaissaient sans mal.)

twto

Voilà, voilà. On m’a demandé un débrief -c’est maintenant chose faite. Plus qu’à espérer que de nouveaux festivals suivront l’exemple de Leeds, et que l’engouement public pour le métrage saura dépasser la frontière UK. En attendant, danse de la joie !

Quant aux retours, ils continuent -je vais arrêter là, de ce point de vue, d’ailleurs…

fcbk

…et balancer pour finir un petit moodboard récapitulatif (cliquer sur l’image pour l’agrandir) :

MB

2 réflexions sur “IN LEEDS – retour sur la première

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s